Aller au contenu principal
Lucas Maassen

HYBRIDITE, ART ET DESIGN

Lucas Maassen

Studio 7 - CNDlucasmaassen.com

Lucas Maassen est né en 1975. Il est de la même génération et de la même promotion que Maarten Baas à la Design Academy de Eindhoven. Comme son condisciple, Lucas Maassen s’est tourné rapidement vers les projets conceptuels, expérimentaux, collaboratifs et aussi vers l’enseignement à la Design Academy. Il y est aujourd’hui enseignant en master dans le département du Social Design. La caractéristique principale du travail de Lucas Maassen est de considérer le design comme un jeu où l’on peut en permanence interroger la définition, les fondements et les participants, auteur comme utilisateur. L’un des premiers du genre est POST-DIGITAL FURNITURE SERIES de 2009, une série de meubles dont les choix en matière de matériaux sont décidés à partir d’un script informatique. Il y aura ensuite Brainwave Sofa (en collaboration avec Unfold) également en 2009, un canapé dont le dessin général reproduit trois secondes de l’encéphalogramme du designer au moment où celui-ci ouvre les yeux.

Depuis cette époque Lucas Maassen a multiplié les collaborations, avec d’autres designers et artistes comme Thomas Lommee (SCRIPT CHAIR FOR OS SYSTEM, 2009), Margriet Craens (The Chair Affair, 2015) , avec d’anciens étudiants comme Hossie (De Vrijgieterij, 2019) mais aussi ses enfants (Lucas Maassen & Sons, FURNITURE FACTORY, 2013). Lucas Maassen a aussi été à l’iniative de lieux culturels comme 70% Bar, le restaurant Fat Pony, et surtout Wall Street Eindhoven (2017) un lieu regroupant un restaurant, un atelier, des bureaux et une salle d’exposition. Lucas Maassen est un acteur important de la scène du design de Eindhoven.

Son travail a été exposé dans des musées du monde entier tels que le MoMA de New York, le Grand Palais de Paris, le Vitra Design Museum Weil am Rhein, le New Museum de New York, le Taiwan Design Museum Taipei, le Museum of Art and Design de New York, le Centraal Museum d'Utrecht et le van Abbe museum d'Eindhoven.