Aller au contenu principal
Thomas Flores Mathias Vincent - 2 étages

SAVOIR-FAIRE, PROXIMITE ET LOCALITE

Marlon Bagnou Beido, Thomas Flores, Mathias Vincent-Palazzi

Foyer des danseurs

Nous sommes un groupe de recherche et de création multidisciplinaire. Venus d’horizons différents, de l’art plastique, de l’objet et de l’architecture, nous nous efforçons de mettre nos savoirs en commun pour penser à la fois l’usage des objets et la puissance poétique que ceux-ci peuvent soulever. A travers la notion d’environnement comme maillage d’objets qui existent dans leurs position et leur relation à un sujet, un utilisateur, nous essayons de penser des lieux et des objets qui par leur qualités plastiques et pratiques font naître de l'expérience, et ainsi du sens.

Le sens qu’a le fait d’allumer une lumière tamisée la nuit, de se servir un verre d’eau avec précipitation, d’allumer un feu de bois en été. Ces actions révèlent des manières d’être au monde et notre pratique consiste à les orienter, à les faire naître.

Défendant une esthétique minimaliste et des objets au fonctionnement simple, une certaine posture écologique, low tech anime notre collaboration. Par ailleurs, l’outil et la maîtrise d’un processus technique nous paraissent être un déterminants pour fabriquer un rapport créatif et réactif à l’environnement et au monde.

Ainsi, dans une démarche souvent localisée, il s’agit de rentrer dans un cycle qui nous engage dans un mouvement commun avec les lieux qui nous accueillent. Les lieux nous conditionnent et ceci est le début d’un savoir qui nous permet de les fabriquer, pour nous ou pour les autres.

Installation : 4096 cm3

Résultat du dialogue qui a émergé entre un architecte, un designer et un artiste lors d'une résidence d'un mois dans les installations de OCT (oficinas da ceramica e terra), la briqueterie artisanale de Montemor-o-novo dans l'Alentejo, PT.

4096 cm3 est la quantité de matière (argile, eau et sable) nécessaire pour remplir le moule d'un tijolo burro, une brique traditionnelle produite par OCT. En utilisant le volume de cette brique, un nouvel élément modulaire est apparu, visant à faire entrer la brique dans la sphère domestique.