Aller au contenu principal
Atelier Lucile Viaud - Ostraco

INNOVATION, MATERIAUX ET TECHNIQUES

Atelier Lucile Viaud

Lucile Viaud est spécialisée dans la formulation de verres à partir de ressources naturelles et de coproduits locaux. De l’objet à l’oeuvre, à partir d’une palette de verres s’étoffant au fil des années et travaillés artisanalement, l’atelier propose des collections pour la maison à travers sa marque Ostraco, des pièces d’exception sur-mesure pour les professionnels et particulièrement des chefs engagés, et réalise des pièces ponctuellement en collaboration avec d’autres artistes.

Diplômée de l’École Boulle, artiste-chercheure hébergée au sein du Laboratoire Verres & Céramiques de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes et lauréate du prix Design Émergent des Grands prix de la ville de Paris en 2018, Lucile Viaud explore le lien intime entre paysage et matière, et crée sa « géoverrerie », s’attelant à la transformation de coproduits locaux en verres naturels.

Au fil des projets menés dans différentes régions, elle met en lumière l’influence de la provenance des matières premières sur la nature des verres obtenus. Défendant l’idée que toute matière délaissée peut se révéler d’exception, elle sensibilise à la préservation de nos ressources naturelles et de notre patrimoine.

OSTRACO
Avec sa marque Ostraco, l’Atelier Lucile Viaud invite le paysage dans l’habitat. Créée autour de l’idée de l’« ostracon », tesson de céramique recyclé dans l’antiquité pour des usages du quotidien, Ostraco est fondée en 2016. Le matériau est placé au coeur des pièces de la marque par un travail sur des volumes et lignes épurés. Toutes sont produites à l’atelier Silicybine (Arcueil, Fr) artisanalement et en petites séries.

Naturellement colorés dans la masse, les verres de l’Atelier peuvent se recycler à l’infini : défendant l’idée d’un design durable, une consigne de l’objet est proposée. L’Atelier refond ainsi tous les fragments de verre pour les réincarner en nouvelles pièces.

Labellisée Observeur du design en 2017, la première collection « pot » est constituée de sept pièces empilables et combinables. Produite avec chaque nouveau verre développé par l’Atelier Lucile Viaud, « pot » est pensée comme médium d’archivage de cette géoverrerie.

Depuis l’arrivée de la seconde gamme « Roellinger » en 2018 dédiée à la table, de nouvelles pièces font leur entrée dans les collections chaque année ; gobelets, boules à suspendre ...